thomas edison

thomas edison

NATURA MORTA ... en pilotant mon installation interactive !

2h ago
SOURCE  

Description

Claudio Bettinelli, Percussionniste de l'Ensemble Orchestral Contemporain et les élèves du lycée professionnel Thomas Edison ont travaillé plusieurs mois à la création de cette installation interactive en lien avec le thème du festival Détours de Babel : musique et nature. Ici, la réflexion s'est constituée autour de l'impact de l'homme sur cette nature et notamment via la pollution, trace nocive de l'activité humaine. Par le dispositif simple de l'insertion d'un élément entre un projecteur et le support de projection, les élèves ont voulu marquer la déformation, la salissure, l'écart entre une image que l'on voudrait limpide et celle qui apparaît sur l' « écran ». Le travail sonore reprend les sons des machines de l'atelier du lycée et les transforme, les superpose au point que le bruit initial devient impossible à reconnaître. Cette fois ci, il ne s'agit plus de pollution, mais de détournement, le bruit devient musique. Alors que ce bruit était inutile, simple résultat de l'action mécanique, sorte de déchet sonore, il se voit recyclé et transformé pour devenir musical. Sons et images se complètent alors, proposant deux processus lié aux déchets, la production et le recyclage. La nature peut souffler !