dole

dole

En Concert (CD 1) [Hubert-Félix Thiéfaine - Concert 1983]

5h ago
SOURCE  

Description

Artiste : Hubert-Félix Thiéfaine Album : "En Concert" (CD1) Parution : 1983. "En Concert" est le premier album live d'Hubert-Félix Thiéfaine. Il a été enregistré en 1983. 01) - 00'00'' -- Cabaret Sainte-Lilith 02) - 05'57'' -- Exit To Chatagoune-Goune 03) - 09'38'' -- Groupie 89 Turbo 6 04) - 14'29'' -- 1ère descente aux Enfers par la face Nord 05) - 16'55'' -- Rock autopsie 06) - 20'52'' -- 113ème cigarette sans dormir 07) - 25'11'' -- Enferme dans les cabinets 08) - 27'55'' -- Solexine et ganja 09) - 33'21'' -- Dernière station avant l'autoroute 10) - 34'05'' -- La fille du coupeur de joints Durée totale : 38'58'' Citations Wikipédia(.org) : " Hubert-Félix Thiéfaine, dit aussi HFT, est un auteur-compositeur-interprète français né à Dole (Jura) le 21 juillet 1948. L'une de ses chansons les plus connues, La Fille du coupeur de joints, figurant sur son premier album, traite, sous un aspect enjoué, de l'amour et de la consommation de cannabis. L'imagerie des « consommateurs de substances psychotropes » est un des thèmes récurrents de son œuvre, notamment dans Solexine et Ganja, Exil sur la planète fantôme, Narcisse 81, Cabaret Sainte-Lilith... Parmi ses grands classiques, Alligators 427, une ironique ode à la mort inspirée par la peur du nucléaire et par une alerte médicale, ou encore Les Dingues et les Paumés ode à l'amour et aux écorchés-vifs ou Lorelei Sebasto Cha. Parmi ses thèmes de prédilection, la folie (Le Jeu de la folie), la critique de la société (Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot « coupable ») et la mort (Maison Borniol). Chanteur-poète écorché vif, évoluant toujours aux marges du langage institué, il tire son inspiration d'écrivains comme Rimbaud, Baudelaire ou Lautréamont, qu'il cite dans ses textes. Son style sur les traces de Boris Vian, sa créativité n'ont jamais perdu l'humour truculent (Psychanalyse du singe), voire le non-sens (22 mai) de ses débuts, mais le cynisme (La Terre tremble) et le désespoir (Crépuscule-transfert) y ont une part plus importante. Il sait célébrer tous les plaisirs (Sentiments numériques revisités) : sexe, drogues... et rock'n' roll. C'est le maître des ambiances à la fois décadentes (Cabaret Sainte-Lilith) et charmeuses, rejoignant souvent la puissance imaginaire et artistique d'un Manset, d'un Gainsbourg ou d'un Léo Ferré. Hubert-Félix Thiéfaine ne trouve pas uniquement ses influences dans la poésie française. Les auteurs de la beat generation forment une part importante de cette influence. La plupart de ses textes sont des odes à la vie, ou du moins, à la manière de l'approcher, et à la mort. Entre ces deux extrêmes, on rencontre l'éloge de la folie, de la littérature, du sexe, de la drogue, et malgré tout, du genre humain... " Bien que signé sur des labels pas toujours très conciliants au sujet des droits d'auteur (ce contenu est d'ailleurs bloqué en Allemagne), Thiéfaine est un bon exemple de l'incompréhension entre certains artistes qui partagent dans l'ensemble les mêmes valeurs que revendiquent le Projet Freardrum (earsforsale) et plus largement le collectif Antikomm, alors comme on a coutume de vous le dire: si vous aimez cet artiste, n'hésitez pas à le soutenir soutenir en allant à ses concerts, en achetant ses albums ou encore en effectuant un petit don. Site Officiel : - http://www.thiefaine.com/ Page Facebook : - https://www.facebook.com/hfthiefaine Page Wikipédia de l'artiste : - http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert-F%C3%A9lix_Thi%C3%A9fain­­­e Albums et Concerts : - http://www.amazon.fr/Hubert-F%C3%A9lix-Thi%C3%A9faine/e/B000­­­APNIZE - http://www4.fnac.com/Hubert-Felix-Thiefaine/ia322650 - http://www.infoconcert.com/artiste/hubert-felix-thiefaine-82­­­94/concerts.html Presse : - http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/hubert-felix-­­­thiefaine-je-suis-un-marginal-03-03-2012-1888081.php - http://www.telerama.fr/musique/hubert-felix-thiefaine-je-sui­­­s-l-ado-qui-ne-veut-pas-mourir-idiot,78275.php