a d

a d

Envoyé Spécial - Loi HADOPI, la chasse aux pirates

1h ago
SOURCE  

Description

▲ Abonnez-vous à la chaîne ici : http://bit.ly/SimpleHypesub La famille Gendraut est une famille française tout à fait ordinaire. Comme des millions de français, Lino, le fiston, télécharge sur son ordinateur de la musique, des films et des jeux vidéo. Hier il a téléchargé le dernier jeu de Ubisoft, un jeu de combat hyper réaliste…parfois il télécharge un film de Walt disney pour sa petite sœur ou un polar français pour une soirée vidéo en famille, son père adore ça… Lino a déjà reçu des jeu vidéo pour son anniversaire, acheté dans un magasin spécialisé, la famille Gendraut va pourtant au cinéma...Mais voilà, Lino télécharge des films qu’ils n’iront de toute façon pas voir au cinéma ou qu’ils ont raté…Il télécharge aussi des chansons qu’il adore mais il ne veut pas acheter l’album entier…Lino est un occasionnel…tous ces téléchargements, c’est pour sa consommation personnelle…sauf que depuis une semaine, Lino est devenu un hors la loi, un pirate du net, chassé par des cyber enquêteurs qui vont aller le débusquer jusque dans sa chambre… Le chiffre a explosé, et terrifie aujourd’hui les majors historiques du cinéma. Chaque jour, en France, 600 000 copies de films sont téléchargés illégalement. Et 600 000, c’est précisément le nombre d’entrées quotidiennes en salle de cinéma en France. A 10 € la place, c’est 6 millions d’€ par jour qui s’envole, rien que pour l’industrie du cinéma. S’il n’avait pas été piratés 682 000 fois « Bienvenue chez les Ch’tis » aurait sans doute battu le record d’entrée en salle du Titanic. Le marché de la musique a été divisé par deux en cinq ans et le nombre de nouveaux artistes signés a baissé de 40% selon les Majors. Le situation est telle que la Metro Goldwyn Meyer a même du annulé le tournage du prochain James Bond : les aventures de 007 coutaient trop cher, pour une industrie du divertissement poussée au bord de la faillite par les pirates de la culture. Alors aujourd’hui, pour sauver les studios, les réalisateurs et le cinéma, la France a décidé de riposter. Depuis le 14 juin dernier, le gouvernement qui traquait déjà les réseaux de téléchargement a ouvert la chasse aux utilisateurs. La loi s’appelle Hadopi, et elle entend être une des plus dures au monde. Avec cette loi, la France veut faire peur aux petits voleurs du net de tous les jours : suspension de la connexion internet. Et même de la prison ferme pour les récidivistes. Alors, quels sont les moyens mis en œuvre dans cette guerre contre les pirates du net ? Quels sont les moyens donnés à la police pour faire appliquer la loi ? Et que risquent réellement les téléchargeurs ? Le gouvernement montre les dents, la chasse aux pirates est ouverte ! ▲ Abonnez-vous à notre chaîne ici : http://bit.ly/11lw9PF ! ▲ Suivez-nous sur Facebook : http://on.fb.me/11lxia3