the universe

the universe

L'Univers Et Ses Mystères - S01E11 - Neptune, Uranus Et Pluton

2w ago
SOURCE  

Description

La série « L'Univers et ses Mystères » est une série documentaire d'une très grande qualité sur l'univers et l'astronomie. Depuis que l'homme s'est aventuré dans l'espace pour la première fois il y a plus de cinquante ans, la découverte spatiale n'a cessé de progresser sans arrêt grâce aux prodigieuses évolutions scientifiques et technologiques dans le domaine de l'astronomie Les dernières planètes de notre système solaire, deux géantes gazeuses du nom de Neptune et Uranus, ainsi qu'à l'ex-planète du système solaire, Pluton, et à son débat pour son exclusion du règne des planètes proprement dites. Notre système solaire, une vaste étendue solaire composée de neuf planètes, réduite récemment à huit planètes, Pluton ayant été exclue de la communauté. C'est d'ailleurs la première ex-planète évoquée dans ce documentaire. Avant que le titre de planète ne lui soit retiré en 2005, Pluton était considérée comme la plus petite planète de notre système solaire. Pluton a été découverte en 1930 et doit son nom au dieu romain des ténèbres. Elle est située à plus de 4 milliards de kilomètres de la Terre, sa révolution autour du soleil est de 248 ans, et met six jours et demi environ pour tourner sur elle-même. Pluton reste un objet difficile à observer malgré la technologie actuelle. Toutefois, la surface serait composée de trois formes de glace: le dioxyde de carbone, le méthane et l'azote. La température y est évidemment très froide (environ - 195 degrés) en raison de son éloignement du soleil. Sa gravité est 15 fois plus faible que sur Terre. C'est également un objet criblé de cratères à cause des impacts de météorites et parce qu'elle est dépourvue d'atmosphère. Toutefois, revenons à la question de départ: pourquoi Pluton est-elle aussi controversée ? En 2005, Michael Brown fait une découverte qui va bouleverser la communauté astronomique. En effet, Brown observe un objet plus gros que Pluton présentant les mêmes caractéristiques. Cet objet porte le nom d'Eris. Michael Brown pense alors avoir découvert la dixième planète de notre système solaire. Le sujet sera alors débattu lors d'une conférence à Prague en 2006 afin de définir le terme de planète. En vérité, la communauté scientifique arrivera à la conclusion suivante. Pluton comme Eris ne sont pas des planètes mais des planètes naines. Une planète se définissant comme un objet sphérique tournant autour du soleil mais sans aucun corps sur leur trajectoire. Malgré son exclusion de la communauté scientifique, Pluton reste encore un sujet à débat. Toutefois, Event Horizon sera le premier vaisseau spatial à atteindre cette planète naine aux alentours de 2015 afin d'étudier son atmosphère. Voilà pour ce qu'il en est de Pluton. Maintenant au tour de la planète Uranus ! Uranus se situe à 1.6 milliards de kilomètres de la Terre. Sa révolution autour du soleil dure 84 ans. Une journée dure 17 heures sur Uranus. Il s'agit d'une géante gazeuse et glacée avec une forte pression, mille fois plus importante que sur Terre. Uranus a été découverte en 1881 par William Herschel. C'est une planète quatre fois plus grande que la Terre et qui contient des anneaux fins et légers. Uranus compte de nombreuses lunes, dont certaines qui connaissent d'importants changements dans leur trajectoire et qui risquent de se percuter d'ici plusieurs milliers d'années. Neptune est la planète la plus éloignée du soleil, tout du moins si on considère Pluton comme une ancienne planète. Elle est quatre fois plus grande que la Terre et a été découverte en 1848.Sa révolution aurtour du soleil dure 165 ans et elle met 14 jours pour tourner sur elle-même. Elle est située à plus de quatre milliards de kilomètres de la Terre. Sa rotation rapide est donc favorable aux vents violents (entre 1200 et 1600 kms/heure). Mais la science ignore les raisons d'un tel phénomène. C'est également une planète orageuse et gazeuse. En effet, on a découvert de gros points sombres dans les hémisphères (nord et sud) de Neptune. Cette planè...